relations internationales

relations internationales

Relations internationales: deux rendez-vous remarquables
Les élus d'Aoste ont visité Kaolack et reçu une délégation française

Côté relations internationales, les derniers mois ont été marqués par des échanges significatives pour la Commune d'Aoste.
Deux occasions de rencontre et de confrontation, qui témoignent l'intérêt de l'Administration communale à maintenir vifs les rapports avec d'autres villes et à élargir le dialogue institutionnel.

Kaolack : les bornes-fontaines sont une réalité
Début avril, le syndic Guido Grimod, le président du Conseil communal Renato Favre et l'Assesseur Guido Cossard ont visité Kaolack, ville du Sénégal jumelée avec Aoste depuis 1962. Avec la Municipalité présidée par le député-maire Khalifa Niasse, notre Commune avait décidé d'un projet de coopération, parrainé par l'Association Internationale des Maires Francophones, portant sur la réalisation d'une vingtaine de « bornes- fontaines » pour la distribution de l'eau dans les quartiers les plus éloignés du centre.relations internationales
Cette visite a permis à nos administrateurs de vérifier que le projet- dont l'entente avait été signée à Aoste, au mois de mai 2006, lors d'une rencontre avec le Député-Maire et deux Conseillers communaux de la ville sénégalaise- a été bien réalisé dans les temps prévus. Les « bornes- fontaines » sont aujourd'hui une réalité, grâce à laquelle cinquante mille personnes peuvent jouir d'une ressource parmi les plus précieuses en Afrique: l'eau.
Jusqu'à présent, les habitants de ces zones connaissaient des difficultés remarquables dans l'approvisionnement de ce bien, car la seule solution possible était de transporter l'eau, le long de kilomètres de chemin. Cette tâche revenait, normalement, aux femmes et c'est ainsi que la réalisation de ce projet, en plus de concrétiser l'esprit de solidarité présente une retombée sociale sans doute positive.

L'association « Histoire et Patrimoine Religieux Alpin » à Aoste
Le deuxième rendez-vous de taille, toujours au cours du moi d'avril, a été représenté par la visite à Aoste, suite à l'invitation du syndic Guido Grimod, d'une délégation de l'association « Histoire et Patrimoine Religieux Alpin », dont la présidente est Madame Annick Bogey-Rey de Chamonix. La journée portait sur la visite de sites sacrés présentant un intérêt historique. La délégation qui a relations internationalesaccompagné les hôtes était composée par Joseph Rivolin, expert en histoire, Don Paolo Papone, curé de Valtournenche et chercheur en art sacré, et Ezio Alliod, architecte auquel (en équipe avec la collègue Vittoria Pignataro) a été confiée la valorisation de l'ancien cimetière de Saint-Ours. Le groupe, après avoir reçu la bienvenue de la Municipalité à l'Hôtel de Ville, s'est déplacé à Antagnod, afin de visiter le cimetière du village, présentant de nombreux aspect d'intérêt historique et artistique. Ensuite, de retour à Aoste, la délégation s'est rendue à l'ancienne église de Saint-Laurent (où une exposition sur l'art sacré valdôtain est aménagée), au cloître de la collégiale de Saint-Ours, ainsi qu'à l'ancien cimetière de la ville, aux alentours de l'église. Le programme des visites s'est achevé par un déplacement à Villeneuve, où les représentants de l'association ont pu apprécier la crypte carolingienne, l'église paléochrétienne et l'ancien cimetière.
La rencontre a terminée dans la salle des réunions de la Commune de Sarre, où Madame Bogey-Rey a exprimé sa satisfaction pour la journée, en formant le v¿ux d'approfondir la connaissance de notre région par d'autres visites. Entre-temps, les accompagnateurs valdôtains ont été invités en Savoie pour participer à une journée d'études que l'association organisera prochainement. Voilà une autre importante occasion de dialogue, offerte par un patrimoine unique qui caractérise notre région.



Christian Diémoz