Le Maire

Fulvio Centoz

 

Né à Aoste le 4 février 1975, il est marié avec Manuela Lucianaz et père de trois fils, Aline, Jean Louis et Olivier.

Il obtient sa licence en Droit à l’Université de Pavia et, suite à l’expérience acquise en travaillant dans des cabinets d’avocat d’Aoste, il obtient le certificat d’aptitude professionnelle.

En 2008 il travaille comme fonctionnaire administratif dans le Bureau du Médiateur de la Vallée d’Aoste.

En janvier 2014, suite à une sélection, il obtient la charge de délégué à la Tutelle, Curatelle et Sauvegarde de Justice de l'Assessorat à la Santé, du Bien-être et aux Politiques sociales de la Région Autonome Vallée d’Aoste.

En 2005 in est élu conseiller municipal à Rhêmes-Notre-Dame où il occupe la charge de Président de la Commission pour les Règlements et il devient membre de la Commission Electorale Municipale.

En 2007 il participe aux élections primaires pour le nouveau Partito Democratico (PD). En 2009 il devient membre de la Direction Régionale du PD de la Vallée d’Aoste.

En 2010 il se porte candidat aux élections municipales de Rhêmes-Notre-Dame dont il devient Maire.

Il appartient au Conseil des Maires de la Communauté de Montagne Grand-Paradis, où il s’occupe d’ordures, du service hydrique et de projets européens.

En tant que membre de l’Assemblée du Conseil Permanent des Collectivités Locales e du Consortium des Collectivités Locales de la Vallée d’Aoste, il s’occupe de travail et d’emploi public.

En 2012 il est promoteur et coordinateur du Comité “Valle d’Aosta con Renzi” aux élections primaires du Président du Conseil de centre-gauche.

Il est Responsable du Département Autonomie, Fédéralisme, Europe et Collectivités Locales de la Direction du PD Vallée d’Aoste.

Aux élections régionales du 2013, avec 459 votes à faveur, il est le sixième candidat plus voté de la liste électorale PD-Sinistra VDA.

Le 22 février 2014 il devient Secrétaire régional du PD Vallée d’Aoste.

Il se porte candidat aux élections municipales du 10 mai 2015, pour la coalition Union Valdôtaine, Stella Alpina, Partito Democratico e Creare VdA et il devient maire avec le 54,18% des votes à faveur.