Les espaces verts urbains

LES ESPACES VERTS URBAINS

                                                                                                                           
                                                                                                                             Retour


«C’est le contact avec le grand jardin de la
nature qui crée la beauté de la ville, (...) une
ville doit posséder des parcs et des jardins car
ceux-ci expriment l’idée de continuité qui doit
s’instaurer entre la ville et la nature.»
(F. Migliorini)

 

Au cours des dernières années, les espaces verts ont été de plus en plus considérés comme un patrimoine de valeur, un véritable tissu connectif qui rend la ville plus agréable, plus vivable, en somme davantage conçue à la mesure de l’homme.
Il verde urbanoL’Administration communale s’est fixée deux priorités dans ce domaine: pouvoir répondre aux exigences d’entretien constant et indispensable de son patrimoine vert (taille, élagages, irrigations, fumages, remplacements de plantes et de fleurs sèches, nouvelles plantations, soins aux cultures, amélioration des dotations structurelles dans le domaine du mobilier urbain et autres), et intervenir pour remettre en état les zones dégradées.

Il verde urbanoOutre la réalisation de nouveaux parcs urbains et périurbains (dont on parle dans des pages spécifiques du web), on a cherché à récupérer et utiliser un certain nombre de petits espaces, souvent soustraits au ciment et à l’asphalte, grâce aussi à une réorganisation avisée du trafic routier, comme les parterres des banquettes, les aires de délimitation des parkings, celles résiduelles d’interventions urbanistiques. Il s’agit évidemment de surfaces de modeste entité mais d’importance paysagère considérable, car si elles sont employées au mieux, elles peuvent fournir l’opportunité d’introduire en ville des coins de nature qui forment des taches de couleur là où jadis, prédominait le gris de l’asphalte.

Il verde urbanoEn outre, la fantaisie peut permettre d’intervenir là où, comme dans le centre historique, les espaces sont limités : une solution intéressante consiste à créer des espaces verts verticaux (embellissement d’édifices et de murs avec des fleurs et des plantes grimpantes) qui produisent des effets décoratifs notoires.

Une autre opportunité pour améliorer la qualité des espaces verts publics, toujours liée à la réorganisation du trafic routier, a été l’adoption, dans certains carrefours importants, des fameux "ronds-points à la française". Il verde urbano
Il s’agit d’une méthode de désengorgement du trafic qui, outre de présenter des avantages incontestables à la circulation (diminution des temps d’attente au carrefour, réduction de la vitesse dans la traversée du carrefour, diminution du pourcentage d’accidents), permet d’exploiter convenablement l’aire centrale du sens giratoire et celles de délimitation des rues qui y convergent pour les transformer en espaces verts.

Mais pour créer des espaces verts publics de qualité, les seules zones à disposition ne seraient pas suffisantes: en effet, le choix des espèces et la créativité dans leur disposition, l'entretien qui doit s'adapter souvent au rythme des saisons, le soin des cultures, l'intégration d’éléments de protection et mobilier sont des éléments essentiels pour obtenir un espace vert urbain de valeur.

Aiuola fiorita nella rotonda di corso Battaglione AostaLe mobilier urbain et les jeux pour enfants méritent un discours à part: on a recherché sur le marché des produits fonctionnels et d’une certain esthétique, tout en ne perdant pas de vue les matériaux innovateurs et à entretien limité.

Les changements advenus au cours de ces dernières années ont porté à des bénéfices directs tels qu’une meilleure qualité de vie et une décoration urbaine plus sophistiquée, mais également à des avantages futurs ayant une certaine répercussion sur le plan économique: outre la diffusion d’une culture du vert plus importante et de plus en plus sensible, on ne doit pas sous-évaluer le fait que la réalisation et l’entretien continu d’un espace vert fonctionnel et décoratif contribuent eux aussi à donner aux résidents et aux touristes le sens d’appartenance à la ville et le sentiment d’être partie intégrante de cette dernière d’une manière plus riche et équilibrée. La conception anglaise de la ville jardin pourrait ainsi devenir, au fil du temps, le prototype urbanistique d’une ville comme Aoste qui possède déjà le privilège de se trouver immergée au sein d’une nature magnifique.