Règlementation nationale

Règlementation nationale

 

Protezione Civile Norm Nazionale

Par la loi n° 225 du 24 février 1992, a été institué en Italie le "Service National de la Protection Civile", coordonné par le Président du Conseil des Ministres et composé, comme le rapporte le premier article de la loi, des Administrations de l’État, centrales et périphériques, des régions, provinces, communes et organismes publics nationaux et territoriaux ainsi que de toute autre institution et organisation publiques et privées présentes sur le territoire national.

C’est le Président du Conseil des Ministres qui pourvoit à la coordination du Service National et à la promotion des activités civiles, à travers le Département de la Protection Civile. La Protection Civile est donc un service, c’est-à-dire un système d’institutions, organes et organismes qui travaillent de manière coordonnée et cohérente aux fins d’utilité publique, soit protéger la communauté des calamités naturelles (éboulements, inondations, avalanches, tremblements de terre) et des catastrophes technologiques (accidents industriels, ferroviaires, aériens, téléphériques et barrages).

Le Service National de la Protection Civile est constitué des institutions, organismes, organisations qui s’occupent de sauvegarder l’intégrité de la vie des citoyens et de leurs biens, des villes et de l’environnement. Les tâches qui lui sont confiées concernent la prévision et la prévention des calamités, le secours aux personnes touchées, les activités pour la reprise de conditions de vie normales, la formation des opérateurs.

Le Service de la Protection Civile est appelé à exécuter des activités de:

PRÉVISION, qui consiste à identifier les situations à risques ou bien d’urgences potentielles présentes sur le territoire sur la base desquelles sont définis les programmes de prévention;

PRÉVENTION, qui comprend toutes les initiatives ayant pour but d’éliminer, ou de manière plus réaliste, de limiter les risques;

SECOURS, c’est-à-dire toutes les interventions de première assistance à la population frappée de calamité ou de catastrophe;

L’APRÈS URGENCE qui se concrétise par l’adoption des premières mesures les plus urgentes pour le retour à la normalité.

"La loi n°225/1992 qualifie d’importants les évènements, tant naturels que connexes à l’activité de l’homme, qui:

  1. peuvent être abordés par le biais d’interventions mises en œuvre par les organismes et les administrations compétentes par voie ordinaire; 
  2. comportent, en raison de leur nature et extension, l’intervention coordonnée de plusieurs organismes ou administrations compétentes par voie ordinaire; 
  3. doivent être abordés avec des moyens et des pouvoirs extraordinaires (calamités naturelles, catastrophes ou autres événements importants de par leur intensité et leur extension).  

Loi n° 225/1992 (File Pdf)